Les Aventures complètes de Omaha, danseuse féline – volume 1

Les Aventures complètes de Omaha, danseuse féline – volume 1

WALLER ReedWORLEY Kate

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à noter ce titre)
Loading...


Tabou Tag(s) : ExhibitionFantasyHumourVintage
Format : 207*88 Reliure : Catonné Noir & Blanc 226 pages Référence : 022710

Produits de la même série :

Synopsis


Omaha est une charmante danseuse. Plus exactement, elle est une charmante stripteaseuse. Venue de l’Amérique profonde, elle trouve un succès certain à Mipple City, une métropole au sud de Chicago. Elle y trouve surtout l’amour en la personne de Chuck, un dessinateur publicitaire un tantinet désinvolte. Face à l’Amérique bien pensante, ce couple – reflet d’une jeunesse progressiste – devra faire face à une machination ourdie par un groupe polico-économique conservateur.

 

Succès des années quatre-vingt-dix, Omaha – The Cat Dancer est le reflet d’une certaine vie fleurant bon les lendemains de révolution sexuelle. Une époque où l’amour libre séduisait encore une importante frange de la jeunesse… et faisait fantasmer l’autre.

 

Les aventures complètes de Omaha, danseuse féline nous entraînent dans une saga humaine de 1000 pages, produite sur vingt ans, dans laquelle la charmante chatonne et son gentil minouse se confrontent tour à tour au moralisme, au succès, au pouvoir, à la peur… mais cherchent, malgré les contraintes, à vivre leur amour, un amour pur, libre, dénué de honte.

 

Omaha est la grande oeuvre de Reed Waller et une bonne part de sa vie d’artiste. Son dessin zoomorphique colle parfaitement au personnage comme celui de Walt Disney collait à Mickey.Kate Worley, qui fut la compagne de Reed, apporta au personnage une consistance humaine grâce à un scénario travaillé. Il est touchant de constater comme les aventures de Omaha et Chuck semblent reprendre celles de leurs auteurs Kate et Reed. C’est sans doute ce qui rend cette série si plaisante, si humaine.

 

Nominé en 1989 aux Eisner Awards, Omaha obtient le prix de la meilleure série en noir et blanc et le prix du meilleur écrivain en 1991.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *