Les 5 sens d’Éros – Tome 1

Les 5 sens d’Éros – Tome 1

MANUNTA Giuseppe

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à noter ce titre)
Loading...


Tabou Tag(s) : Teen
Format : 235*315 Reliure : Cartonné couleur 62 pages Référence : 018103

Produits de la même série :

Synopsis


Un ancien qui revient ! Manunta, dessinateur des années 90, a produit deux albums coquins chez Vent d’Ouest à la fin du siècle dernier, c’est-à-dire il y a une éternité. Il vient de signer chez Tabou l’édition de son intégrale érotique dont les « Vent d’Ouest » étaient tirés. Il en ressort une collection de trois albums : Les 5 sens d’Éros, Souvenirs de jeunesse et Quand Cupidon s’emmêle. Le style de cet Italien se caractérise par une grande douceur du trait qu’il associe à une représentation presque candide. Cet auteur fait partie des grands dessinateurs italiens des années 90 aux côtés de Lucca Tarlazzi, Stephano Mazzotti et Fernando Caretta… Les cinq sens d’Eros est une série de petites histoires dont les sujets tournent autour de l’odorat, de l’ouïe, du goût, de la vue et, bien sûr, du toucher. En 9 histoires (dont 7 inédites), ce premier volume vous fera aimer le style gentillet mais très coquin de cet Italien. Un nouveau volume frais et chaud à la fois ! Giuseppe MANUNTA, né à Naples en 1968, habite aujourd’hui à Rome. Après une formation classique à l’École des Beaux-arts, il se forme à la bande dessinée dans la célèbre Scula Internationale de Comics de Rome. En 1995, il commence le projet Giunchiglia, une aventurière gentiment polissonne, qui sera édité en français en 2007 par Clair de Lune (2 tomes parus). Dès 1998, il se lance dans la production réellement érotique pour les magazines italiens Blue et Selen (dont Vents d’Ouest éditera en français certaines histoires). À partir des années 2000, Manunta participera à nombre de magazines internationaux comme Pentouse Comix, Heavy Metal et Hunter ce qui l’amène à être régulièrement demandé par les organisateurs de salons de la bande dessinée en Italie. Manunta sera présent au Salon de la bande dessinée d’Angoulême en janvier 2009.