Le Secret de Belinda

Le Secret de Belinda

KEISTER BartWARD Bill

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à noter ce titre)
Loading...


Dominique LeroyVertiges Passions Tag(s) : BDSMFétichismeHumiliationInitiationPerversionPunitionsSoumissionTexte illustré
60 pages Référence : Q00065N

Produits de la même série :

Synopsis


Séparés à la mort de leur père, et par la volonté de celui-ci, les jumeaux Ludovic et Belinda ont été confiés à deux femmes étranges et sans scrupules qui les ont rendus chacun complice et victime de leurs lubriques et violentes passions.

 

Après bien des péripéties, voici venu l’instant des retrouvailles…

 

Stupéfaction !

 

Au moment où, enfin libres, les jumeaux se replongent en toute impunité dans leur inceste congénital, Ludovic découvre l’effroyable secret de Belinda : les sévices troublants qu’elle a endurés sont devenus indispensables à son bonheur.

 

Si le doux Ludovic s’avère incapable de satisfaire les nouveaux désirs de sa sœur, quel horrible tournant prendra leur destin ?

 

La domination féminine, masculine, tous les fétichismes et toutes les perversions sont représentées dans cet album, sans la moindre retenue et avec pour seules constantes l’humour noir et une sexualité exacerbée. Débordantes de sensualité, toujours revêtues de plus incroyables parures de cuir, bourreaux ou victimes, les créatures de Bill Ward exhibent avec nonchalance leurs charmes stupéfiants et nous coupent le souffle.

 

Bill Ward est l’un des plus prolifiques illustrateurs américains. Spécialiste des couvertures en couleurs et dessinateur humoriste sous le nom de Bill Ward, il est le dessinateur anonyme mais facilement reconnaissable d’une multitude d’illustrations érotiques parfois roses, le plus souvent cruelles, mais toujours acerbes et pleines d’humour. Bartholomew Keister, Américain exilé en Irlande, passionné par la langue française et l’argot, est l’auteur de plusieurs ouvrages d’aventures érotiques à la fois mouvementées et violentes.

 

Collection Vertiges Passions, dirigée par Robert Mérodack. Roman graphique, 60 pages, 143 illustrations en noir et blanc in-texte et hors-texte de Bill Ward, couverture mise en couleurs par May.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *