La Concupiscence

La Concupiscence

CIOSI AmandineGRAVEL Camille

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à noter ce titre)
Loading...


AphrodisiaquesSabine Fournier Tag(s) : Texte illustré
Format : 135*215 Reliure : Broché 228 pages Référence : L00051

Non disponible au format physique

Synopsis


Contient 25 illustrations par Amandine Ciosi.

 

A quarante-deux ans, Chantal mène une vie agréable. Gilles, son mari, cadre supérieur, est aux petits soins pour elle. On sait vivre avec son temps : Elodie, dix-neuf ans, la fille unique du couple, a le droit de recevoir son amoureux pendant le week-end. Ulrich, qui se prépare un bel avenir dans la finance, serait le gendre idéal… Et puis, une nuit, Chantal, réveillée par la soif, se rend sans bruit dans la cuisine. Elle entend grincer le lit, dans la chambre toute proche de sa fille. Et la voix d′Ulrich résonne. Chantal ne comprend pas ce qu′il dit, mais il est clair qu′il lance un ordre à Elodie, qui répond par un  » oui  » soumis. De retour dans la chambre conjugale, Chantal est incapable de retrouver le sommeil. Une mécanique infernale, celle du désir, s′est mise en marche. Elle ne s′arrêtera plus. Ses fantasmes ne laissent pas Chantal tranquille un instant. Elle imagine que son futur gendre lui commande sans cesse de se masturber devant lui. Elle obéit avec empressement en imagination… dans la réalité, elle se fait jouir en silence près de son mari qui dort ! Désormais, la vie de Chantal est sens dessus dessous. Elle fait l′amour avec Marie, sa meilleure amie, qui l′oriente vers un commercial spécialiste en literie, lequel se révèle être un bon coup… Bientôt, notre bourgeoise rencontre un homme puissant, Anselme, dont elle devient la secrétaire particulière. Anselme se révèle être un dominateur pervers endurci. Sous sa férule, Chantal franchira les dernières bornes de la décence, connaîtra la jouissance sans limites : celle que provoque la mise en scène dans la réalité des fantasmes les plus secrets, les plus honteux… jusqu′au passage à l′acte avec le chéri de sa fille Ah, mes pauvres, si ce n′était que ça… Attendez-vous au pire, vous ne serez pas déçus… Et c′est qui, le plus heureux des hommes ? Devinez !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *