HOPPER Jack-Henry

HOPPER Jack-Henry, auteur de la BD porno SM « Madame »

Jack-Henry Hopper débute la bande dessinée en 1970, après avoir remporté le quatrième prix d’un concours de dessin organisé par les éditions Lombard. Il publie quelques histoires dans Tintin. A partir de 1976, il dessine « Le Fantôme de Géronimo » puis « les Conquistadores de la liberté » pour la revue Curiosity Magazine des éditions Michel Deligne. Ces récits sont déjà peuplés de filles impudiques, mais c’est sous le nom d’Elvis Gray qu’il publie sa première véritable BD érotique, « Le fouet, Madame ! ».

Et il continue par la suite, en parallèle de ses récits « classiques ». Par exemple, il publie « Les Nuits chaudes de Rangoon » aux éditions Glénat en 1989, alors qu’il adapte les aventures d’Arsène Lupin chez Claude Lefranc.

Ses histoires les plus hards, « Hotel Con d’or » et « Sections Spéciales », sont publiées aux éditions CAP dans la foulée.

En parallèle de ses bandes dessinées adultes, il illustre plusieurs titres de la collection « Les Interdits » des éditions Média 1000. Il disparaît brutalement en 1993, usé par une production trop intense. Dessinateur populaire par excellence, son trait efficace et dynamique convenait à tous les genres, du policier à l’érotisme en passant par l’histoire et l’aventure.
« Madame » est son premier titre rééditée chez Dynamite.