• Notez Les Auteurs
    Notez Les Auteurs
  • Work In Progress
    Work In Progress

Nagarya, les archives exclusives de l’auteur – partie 1

En octobre dernier, Dynamite a fait paraître une intégrale exceptionnelle de la saga érotique Nagarya. Porté par la critique, ce bel album de 144 pages a connu un succès rapide, nous confortant dans l’idée que les lecteurs attendaient la réédition des bandes dessinées de Riverstone, auteur incomparable du genre. En exhumant ses originaux pour nous permettre de les scanner, l’auteur a également mis au jour des dizaines de schémas, croquis, ébauches sur l’univers foisonnant de Nagarya, qui n’avaient plus quitté ses cartons à dessin depuis les années 1980. Subjugués par la beauté de ce matériel inédit, nous avons décidé d’en partager les plus belles pièces avec nos lecteurs, dans un cahier de 16 pages clôturant la réédition Dynamite. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir ces petites œuvres d’art sur le blog, à travers deux articles que nous publierons sur deux semaines. L’occasion d’en apprendre davantage sur les intentions de Riverstone, créateur d’un monde riche et onirique… Les ébauches sont annotées et commentées par l’auteur lui-même.

 

*****

 

Couverture envisagée pour l’édition intégrale de Nagarya, finalement non retenue.

 

« Ébauche abandonnée autour du thème de Nagarya. On pourrait croire que l’on se situe vers la fin du récit, ou au-delà, alors que la langue n’est plus du tout un obstacle entre les indigènes et les Spaciens. »

 

« Extrait d’une page (crayonné et sanguine) de l’épisode où Anny Wellington est la nouvelle Ève d’un monde où tout est à recommencer… »

 

« Cette illustration est paradoxalement la plus ancienne de toutes. L’influence de Frazetta se fait ressentir, si tant est que l’on puisse parler d’influence, car nous avons affaire ici à une forme de plagiat, une conformité confondante… Mais heureusement, ces versions anciennes n’ont pas abouti. Pas plus que Frazetta ne s’est étendu à développer outre mesure le thème de la cité perdue d’Opar en illustrant le monde de la Reine La, pour une édition du Tarzan d’Edgar Rice Burroughs. On procède par réécritures successives qui apportent de nouveaux éléments et le modèle initial disparaît peu à peu comme le serait l’aide, devenue invisible, d’un grand frère. »

 

 

 

 

 

« Errances fictionnelles autour de l’univers de Nagarya et de ses acteurs. Les écritures, quand elles existent, sont extrêmement hâtives. Ce sont des griffonnages, des notes brutes. Mais des éléments de ce genre, satellites du scénario de l’histoire, renseignent potentiellement sur une multitude de tenants et aboutissants à propos des personnages et de leur contexte. Et par conséquent, sur des contenus latents du type science-fiction. Le récit voudrait donc devenir plus clair, à moins qu’il ne gagne en épaisseur labyrinthique… »

 

Fin de la première partie. La suite la semaine prochaine !

Voir la seconde partie >>>

 

*****

 

nagarya riverstone bd erotique

 

Découvrez Nagarya chez BD-Adultes (24,90 €, 14,99 € au format numérique)


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 vote(s), moyenne: 4,00 / 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 avis pour “Nagarya, les archives exclusives de l’auteur – partie 1

  1. HERRMANN Serge

    C’est tout à votre honneur d’avoir re-découvert,et remis au gout du jour
    l’oeuvre de cet artiste talentueux,original,…intéressant.Le dossier de 16
    pages en fin d’album,avec notament quelques dessins inédits,apporte éffectivement un »plus »,un bonus intéressant.C’est un bel ouvrage,et un bel
    hommage-mérité-que vous rendez à cet artiste;qui je trouve était un peu trop
    méconnu,trop oublié jusqu’à présent.Félicitations.

    Répondre