• Notez Les Auteurs
    Notez Les Auteurs
  • Work In Progress
    Work In Progress

Les auteurs cultes de la BD érotique : Foxer, du cuir et des femmes fortes !

Dynamite met Foxer à l’honneur en ce mois de novembre, avec la réédition d’une oeuvre sombre et sulfureuse, Stella, dont les deux premiers tomes paraissent en un gros volume chez Canicule. Foxer n’est pas un inconnu de la maison, quelques-unes de ses bandes dessinées ayant fait l’objet d’éditions poches chez Media 1000, dans les années 1990. À présent que sa belle héroïne, domina nymphomane vêtue de cuir, reprend le chemin des librairies, penchons-nous sur le créateur, Foxer, et son incroyable carrière, des plus grands opéras européens aux colonnes de Bédé Adult’. Une fois n’est pas coutume, tournons-nous vers Henri Filippini, spécialiste ès BD érotique, pour en apprendre plus sur l’auteur…

 

*****

 

mille-et-une-nuits-stellaLoïc Foxer, puis Foxer, est le pseudonyme d’un illustrateur érotique bien connu des amateurs du genre. Tout jeune, il suit les cours des Beaux-Arts de Casablanca puis gagne la France. Il se spécialise dans les costumes et décors de théâtre, travaille pour les plus grands opéras d’Europe. Avec les années quatre-vingt il se tourne vers la bande dessinée érotique, publiant ses travaux dans les pages du mensuel Bédé Adult’. Il débute en 1987, avec le personnage de Stella, dont il dessine plusieurs épisodes. L’éditeur souhaitant diversifier ses héros, il campe d’autres créatures de rêve aux destins plus ou moins brefs : Tigrana, Fanfrelle, Fiona, Odette. On lui doit aussi une adaptation érotique du “Nana” de Zola, et un récit ayant pour cadre le Viêtnam, “Viols au Village”. En 1998, dans Bédé Adult’, il propose un long récit ayant pour cadre l’entre-deux-guerres, “Vénéna dans l’enfer des plaisirs de la nuit”. Ce sera son dernier ouvrage dans ce domaine. Bien qu’un peu raide, le dessin de Foxer est puissant, rehaussé par le lavis qui donne du relief à ses personnages. Il campe des filles impudiques qu’il aime habiller de cuir ou de sous-vêtements affriolants. Un soupçon de sadomasochisme, un goût prononcé pour les décors glauques, entraînent le lecteur de Foxer dans un univers insolite où la femme domine l’homme. Une œuvre forte, originale, encore méconnue mais riche de promesses.

 

Les folles nuits… p25Sa série culte : Stella – Bédé Adult’, 1987

 

Des vêtements de cuir épousant un corps parfait, une poitrine généreuse, de longues jambes galbées et gainées de bottes noires, Stella est une femme qui en impose. La nuit, elle hante les quartiers sordides du port afin d’y trouver l’homme qui partagera sa couche mais aussi ses vices. La brune héroïne finit par épouser un riche Italien qui, après lui avoir fait goûter aux partouzes raffinées, meurt, non sans lui laisser une fortune. Elle goûte alors aux plaisirs les plus fous dans son château, puis en Afrique du Nord où, au cours d’un voyage, elle finit dans un harem. De retour en France, elle retrouve son domaine où elle réalise ses fantasmes les plus extravagants. Femme libre et libérée, Stella est une créature nocturne à l’imagination aussi fertile que perverse, une maîtresse qui règne sur ses esclaves avec un seul désir, jouir toujours plus. Ce personnage au ton nouveau voit le jour en 1987 dans le mensuel Bédé Adult’ sous le crayon de Loïc Foxer. Stella vit cinq longues aventures réunies sous forme d’albums par les éditions CAP, les quatre premières étant reprises dans la collection de poche BD Adultes chez Média 1000 [série en cours de réédition chez Dynamite]. Stella possède une sœur italienne, Fiona, dont Foxer anime aussi les aventures torrides dans Bédé Adult’.

 

Article extrait de l’Encyclopédie de la bande dessinée érotique, par Henri Filippini.


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à noter ce titre)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *