• Notez Les Auteurs
    Notez Les Auteurs
  • Work In Progress
    Work In Progress

Les Pin-ups

On a pu le voir, lors des articles précédents, la Bande Dessinée Erotique est principalement produite par des hommes. Et ces producteurs, très largement hétérosexuels, jettent sur le papier leurs obsessions, leur fascination pour le genre féminin.

Il est donc complètement naturel que ces artistes dressent des portraits de femmes belles et désirables, souvent dans le plus simple appareil ou bien dans une situation ambiguë. Et, sans grandes recherches, le portrait féminin existe avec l’art quelqu’il soit. Alors comment reconnaître une Pin-up à un simple portrait ? Qui a créé cet exercice de style ? Et qui de ces auteurs sont à retenir ?

 

Gil-Elvgren-The-Complete-Pin-Ups-Ext6

Répondons à la première question, qu’est ce qu’une Pin-up ? On peut dire que c’est une image de la femme idéale, une jolie mise en scène, des rondeurs dévoilées. Mais, selon moi, c’est la signification même du mot qui explique tout. Pin-up désigne simplement ces illustrations coquines qu’on retrouve (ou plutôt retrouvait) accrochées au mur dans un atelier ou dans une cabine de routier. Donc la pin-up n’est pas que dessinée, on la retrouve aussi en photo, gardons Betty Page en tête.

 

Mais nous, ici, on parle dessins, ne nous égarons pas.

 

 

Alors à quand remonte cet exercice ? La question est épineuse. Il est admis que la Gibson Girl et la Christy Girl, des jeunes femmes créées dans des magazines à la fin du 19e, sont les origines de la Pin-up. C’est aussi certain qu’entre les deux guerres le genre explose dans les magazines masculins ou érotiques. La 2e guerre mondiale pourrait être considérée comme l’explosion de ces fameuses femmes dessinées sur le nez des B17, le début de leur implantation dans l’imaginaire commun.

 

Aslan-Pin-Up-2-P96Il y a une vraie fascination autour de ces dames sur papier glacé. Qu’en est-il ? La femme est idéalisée, magnifiée, quasiment irréelle dans ses proportions, mais c’est surtout un fantasme qui s’adapte à toutes les époques. On garde en mémoire la pin-up comme une femme fatale issue des films noirs, mais c’en est qu’un archétype. La mode évolue, tout comme les codes, les pin-ups aussi.

 

Certains dessinateurs restent immanquables pour tout amateur de pin-ups. Tout d’abord le pape du genre, celui que vous ne devez pas oublier, c’est Gil Elvgren. Le nom peut paraître barbare, mais tout le monde connait ses femmes. Mon préféré, ensuite, reste Aslan, artiste français complet, connu pour ses jeunes femmes publiées notamment dans LUI de la grande époque. On ne peut éviter de parler de Giovanna Casotto dont les héroïnes sont toutes des figures de la Pin-Up. Je vous glisse un petit coup de coeur personnel, pour les Femmes de Leone Frollo.

 

 


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 vote(s), moyenne: 5,00 / 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *