• Notez Les Auteurs
    Notez Les Auteurs
  • Work In Progress
    Work In Progress

Qui êtes-vous, lecteurs de bandes dessinées numériques ?

Il y a deux mois, l’IFOP publiait un rapport sur les usages du livre numérique par les Français. Parmi les genres littéraires évoqués, la bande dessinée y figurait évidemment en bonne place. L’occasion pour nous d’en savoir un peu plus sur VOUS, lecteurs numériques de nos publications. Portrait-robot d’une espèce en pleine expansion…

 

Twenty 1 & 2C’est officiel, un Français sur dix lit désormais au format numérique (11% des interrogés). Et on a beau prétendre que « les hommes ne lisent pas, contrairement aux femmes », le lecteur « type » d’un ebook est aujourd’hui masculin ! Parfaitement ! Il a en outre entre 15 et 24 ans, habite en ville et est adepte des nouvelles technologies. Rendons toutefois justice aux femmes, elles sont toujours majoritaires parmi les « gros lecteurs », c’est-à-dire ceux qui affirment lire plus de 11 livres numériques par an ! Messieurs, nous avons encore du travail !

 

Mais venons-en au sujet qui nous intéresse : dans le monde de la lecture numérique, 27% des usagers de l’ebook lisent de la bande dessinée (13% lisent essentiellement de la BD) ; mieux, ils sont 39% parmi les gros lecteurs ! À la louche, le marché de la BD numérique doit donc représenter, en France, entre 15 et 25 millions d’euros de chiffre d’affaires par an. À majorité masculine, cette proportion de lecteurs privilégie la tablette à l’ordinateur ou à la liseuse (qui ne lit pas tous les formats de bandes dessinées et ne rend pas la couleur). Fort logiquement, à mesure que l’équipement en tablettes au système « Android » (en gros, tout ce qui n’est pas Apple) augmente, la part d’achat de BD sur l’application Google Play Store (installée par défaut sur Android) augmente également, d’où la place de plus en plus importante prise par Google sur le marché du numérique (et en particulier de la BD).

 

C00242_int-104 Le sondage nous apprend également que le prix optimal d’une bande dessinée numérique, entendez le prix jugé « juste » par le lecteur, est de 5 €, mais les usagers déboursent en moyenne 6 € par produit, ils sont donc prêts à « surinvestir » pour lire un titre qui leur tient à cœur. Pour autant, l’acte d’achat ne semble pas avoir été intégré par l’ensemble des lecteurs numériques, puisque nombreux sont ceux à pirater encore les contenus pour les obtenir gratuitement. Pire, les lecteurs de BD et de mangas numériques seraient les plus gros « pirates » du web : en France, ils liraient autant de contenus achetés que de contenus téléchargés illégalement. Alors, bande de petits sacripants, vous pensiez pouvoir nous échapper ?!

 

Ce « goût » pour le téléchargement illégal de la bande dessinée et du manga s’explique néanmoins par les habitudes propres des lecteurs du genre. En effet, ceux-ci ont moins tendance à acheter leurs livres sur les grandes plates-formes de vente (Amazon, Fnac…) mais privilégient les forums et les sites d’échange de fichiers spécifiquement tournés vers la BD, où l’on trouve souvent l’offre illégale. Cette pratique est née des années 2000, avec la numérisation de masse des mangas et comics venus du Japon et des USA ; jugeant le délai d’importation en France trop long, une communauté soudée a développé un réseau de sites influents en la matière. Autrefois, on y échangeait simplement les dernières planches de Naruto ou du nouveau Marvel, mais aujourd’hui l’offre s’y est considérablement étendue. Ajoutez-y la pauvreté globale de l’offre BD légale au format numérique (37% des lecteurs la trouvent insuffisante), et vous faites le bonheur du téléchargement gratuit. Tout l’intérêt du projet Dynamite et bd-adultes.com est là : proposer à un lectorat exigeant une offre aussi large que pointue, pour tous les prix et tous les fantasmes. Nous gageons que vous apprécierez la démarche !

 

C00242_int-99


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 vote(s), moyenne: 2,00 / 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *